Glossaire

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Magdalénien
  • Mail
  • Mail-phaéton
  • Malle-poste
  • Manège
  • Maniabilité
  • Menage
  • Milord
  • Mors

Magdalénien

Dernière grande culture du Paléolithique supérieur présente en Europe entre 17 000 et 10 000 avant notre ère. Elle est divisée en trois ensemble chronologiques : Magdalénien inférieur (10 000-13 000), Magdalénien moyen (13 000-11 500) et Magdalénien supérieur (11 500-10 000).

Mail

Appellation donnée à une famille d’imposantes voitures de luxe (road-coach, park-drag, summer open coach) dérivées du mail-coach, voiture postale anglaise. Le coach se caractérise par une caisse de berline faisant corps à l’avant et à l’arrière avec deux grands coffres. Cet ensemble est monté sur un train comprenant huit ressorts droits, quatre devant et quatre derrière, réunis en carré. Des sièges extérieurs sont fixés sur les coffres et l’impériale. Le coach s’attelle toujours à quatre chevaux menés par le propriétaire de la voiture.

Mail-phaéton

Phaéton de fabrication luxueuse dont la caisse, à fond plat sans passage de roues, est montée sur une suspension mail à flèche et à huit ressorts droits assemblés en carrés. « Ce nouveau genre de voiture est spécialement destiné pour les promenades de campagne. Il est très en vogue parmi ceux des amateurs qui aiment à conduire eux-mêmes » (Journal des Haras, t. 1, 1828, p. 350).

Malle-poste

Le mot « malle-poste » apparaît, semble-t-il, pour la première fois en 1793 dans un décret de la Convention ordonnant la mise en circulation de voitures spécialement conçues pour transporter à la fois les dépêches, le courrier et un nombre très restreint de voyageurs. Il ne s’applique qu’à des voitures réalisées selon des modèles et un cahier des charges précis. De leur création dans la dernière décennie du XVIIIe siècle à leur disparition en 1857, les malles-postes ont été construites selon différents modèles : malle-poste berline, malle-poste  coupé, malle-poste briska.

Manège

Édifice fermé, couvert, servant au travail du cheval et du cavalier à l’abri des intempéries et permettant une meilleure concentration dans ce travail.

Maniabilité

Troisième épreuve des concours d’attelage de tradition consistant dans un temps donné à franchir un certain nombre de portes matérialisées sur un terrain limité. Elle a pour but de juger le dressage des chevaux et l’habileté de conduite des meneurs.

Menage

Technique de conduite d’un attelage.

Milord

Le terme est orthographié avec un i au lieu d’un y, à la manière de la plupart des carrossiers français. Voiture de ville, à quatre roues. La caisse, largement ouverte, sans portière, au plancher abaissé, contient un siège pour deux passagers abrité par une capote. Le siège du cocher est fixé sur un coffre en bois faisant corps avec la caisse.

Mors

Pièce du harnais, dont une partie passe dans la bouche du cheval, et qui en agissant sur la langue ou les barres, sert à le diriger.