Photo : Renaud Fayet

Pénélope Leprevost et Topinambour. Épreuve par équipe de la Coupe de nations, La Baule, mai 2012.

Sur un parcours composé d’environ douze obstacles et seize efforts, chaque barre tombée, chaque refus, entraîne des pénalités. L'objectif des concours de saut d'obstacles est de vérifier la fraîcheur du cheval, son dressage sur les barres et sa capacité physique à fournir des efforts. L'équilibre et la réaction du cheval sont les deux capacités que doit avoir le cheval pour prouver son aptitude à enchaîner un parcours technique avec des obstacles mobiles, les barres pouvant atteindre 1m60 de hauteur pour les plus gros concours du monde et la largeur des obstacles, parfois deux mètres.

Pénélope Leprévost (vice-championne du monde par équipe à Lexington en 2010 et vice-championne d'Europe par équipe à Madrid en 2011), est l'un des cavaliers piliers de l'équipe de France actuelle.