Collection : musée Fragonard de l'École nationale vétérinaire de Maisons-Alfort / Photo Olivier Jourdanet / MCC

La feuille de sauge, 1817

La feuille de sauge est un bistouri à lame courbe qui servait notamment à l’opération du javart. Le javart était une sorte de tumeur se développant dans le pied à la suite des chocs répétés du sabot sur un terrain dur. Cette masse, souvent localisée à l’arrière et sur les côtés du sabot, se nécrosait, s’abcédait et conduisait à une fistule purulente. L’animal souffrait énormément et ne pouvait plus marcher. La feuille de sauge servait à retirer l’ensemble de la masse, le pied étant ensuite soigneusement bandé jusqu’à la guérison complète. On distinguait des feuilles de sauge « à droite » ou « à gauche » selon que l’opérateur était gaucher ou droitier, et selon le pied opéré. Cette maladie a totalement disparu avec la fin du travail du cheval et, avec elle, cet instrument.